La stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes (EEE) prévoit la mise en place de l’organisation de la gouvernance régionale.

Dans les Hauts de France, la gouvernance régionale de la Biodiversité (GRéB) est l’organisation régionale mise en place afin d’améliorer la préservation de la biodiversité. Le pilotage est assuré par la DREAL, la Région, l’OFB, l’agence de l’eau Seine-Normandie et l’agence de l’eau Artois-Picardie. La GRéB se veut être pour tous les acteurs régionaux un espace de coordination, d’échanges et de mise en cohérence des actions en faveur de la biodiversité. Elle intègre un volet EEE.

Qu’est-ce que la GRéB ?

La Gouvernance Régionale de la Biodiversité (GRéB) Hauts-de-France est l’organisation qui regroupe tous les acteurs qui agissent pour la préservation de la biodiversité de notre région.

Son comité de pilotage regroupe la Direction Régionale de l’Environnement et du Logement, la Région Hauts-de-France, l’Office Français de la Biodiversité et les Agences de l’Eau Artois Picardie et Seine Normandie et constitue l’instance de gouvernance régionale de la biodiversité dans les Hauts-de-France.

Au travers de la GRéB, ces acteurs s’attellent en région, à soutenir la définition, la promotion, l’application et la valorisation d’une stratégie, d’une politique commune, en faveur de la biodiversité.

À cet effet, la GRéB se veut être pour tous les acteurs régionaux un espace de coordination, d’échanges et de mise en cohérence de l’action notamment dans les domaines de l’acquisition et de la valorisation de la connaissance, de la gestion des espaces naturels, des espèces exotiques envahissantes, de l’éducation à la biodiversité et à la géodiversité mais également de toute autre thématique en lien avec la biodiversité.

Clique sur les images pour les agrandir !

Rôles des différentes instances

Comité technique
  • Il définit le fonctionnement de la brique dont il a la charge ;
  • Il définit les modalités de fonctionnement et de déclinaisons vers l’ensemble du territoire, des partenaires et réseaux de la région Hauts-de-France, de la thématique dont il a la charge ;
  • Il peut se réunir avec ou sans les
    animateurs/gestionnaires ayant été désignés dans chaque brique afin d’adopter des positions communes sur l’ensemble des actions/productions réalisées ;
  • II assure un retour au secrétariat technique de la
    feuille de route de la brique.
  • Il s’assure également de l’état d’avancement des projets et veille au respect des productions avec les orientations prises par le COPIL GRéB;
Préfet de région Hauts-de-France
Agence de l'Eau Artois Picardie
Animateur

Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France

L’animateur est chargé de structurer et de coordonner le réseau régional des acteurs impliqués sur la thématique des espèces exotiques envahissantes. Il facilite et travaille à l’élaboration de la stratégie régionale et la met en oeuvre. Il a une mission d’animation, d’assistance et d’appui technique. Il est important de s’appuyer sur les réseaux déjà existants pour relayer les travaux en lien avec la stratégie.

Conservatoire d'espaces naturels Hauts-de-France
Groupe technique et scientifique d’expertise

« Cheville ouvrière  » du dispositif, il assure le rôle d’expertise scientifique de proximité en lien avec le comité technique. Il contribue en grande partie à la rédaction de la stratégie en s’appuyant sur le comité de coordination et a pour rôle:

  • de mettre en place et d’assurer la veille sur les EEE ;
  • de réaliser l’expertise sur les luttes à mener, les techniques et moyens à mettre en place ;
  • de contribuer à l’élaboration de la stratégie de communication sur les EEE ;
  • de mettre en oeuvre la hiérarchisation des espèces au niveau régional.
Comité de coordination 

Instance que chaque brique peut décider de mettre en oeuvre. Il permet de rassembler différents organismes pour échanger et les informer des travaux menés sur la thématique EEE. Il peut être consulté et associé sur les travaux menés par le GT et notamment sur la rédaction de la stratégie. Son principe général est d’assurer un lien entre les orientations fixées par la GRéB, le territoire et les réseaux régionaux et locaux. Il participe également à la structuration, à la diffusion et au bon fonctionnement de la stratégie qui sera mise en place et les différents travaux du GT.

Clubs EEE

Organisés pour animer des partenaires tels que les bureaux d’étude, les collectivités.… En fonction des échanges et des besoins des différents groupes professionnels, des groupes de travail (ou clubs) permettront de réunir ces acteurs.

Les meilleures dispositions à prendre en lien avec les problématiques sur les EEE  (par exemple : modalités de gestion ou de luttes, mesures de précautions lors de travaux, traitement des déchets…) seront abordées. Ces clubs seront pilotés par le groupe d’expertise, scientifique et technique.

*Misen : La Mission Inter-Services de l’Eau et de la Nature (Misen) est une instance de coordination inter-service en charge de mettre en œuvre, dans chaque département, la politique de l’eau et de la nature.