De la stratégie nationale en quelques mots…

La stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes, parue en mars 2017, vise la protection des milieux et des espèces autochtones qu’ils abritent. Cette stratégie a pour objectifs de prévenir, de réduire et d’atténuer les effets néfastes de l’introduction et de la propagation d’espèces exotiques envahissantes sur la biodiversité.

Elle s’articule autour de 12 objectifs et cinq grands axes :

  • Prévention de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes;
  • Gestion des espèces et restauration des écosystèmes;
  • Amélioration et mutualisation des connaissances;
  • Communication, sensibilisation, mobilisation et formation;
  • Organisation de la gouvernance.

Au sein des régions, les DREALs ont été identifiés par la Direction Eau et Biodiversité pour assurer le pilotage de la stratégie au sein des territoires.

… à une stratégie régionale Hauts-de-France

La Stratégie relative aux espèces exotiques envahissantes mobilise, aux niveaux national et régional, un grand nombre d’acteurs. Une coordination des différentes parties prenantes est donc indispensable. Elle doit préciser les rôles et les responsabilités des différentes structures impliquées, favoriser la mutualisation des ressources et des moyens, contribuer à l’intégration de la problématique dans les autres politiques sectorielles et permettre d’évaluer la bonne mise en œuvre des actions prévues. Le développement de la coopération régionale et internationale en est un axe majeur, tant la problématique des espèces exotiques envahissantes présente une dimension mondiale.

Prévu par la stratégie nationale, l’objectif de la mise en place d’une stratégie en région est de renforcer et de structurer l’action collective concernant les mesures de sensibilisation, de prévention, de surveillance, de réaction rapide et de gestion des EEE. A ce titre, la DREAL Hauts-de-France a posé, en 2019, les bases de l’architecture de la stratégie régionale. Une proposition de schéma d’organisation relative aux espèces exotiques envahissantes a par ailleurs été validée lors d’un comité de pilotage de la Gouvernance régionale de la Biodiversité (GRéB) en avril 2019.

… aux étapes de sa mise en oeuvre

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.