Myriophylle hétérophylle ©Aymeric Watterlot

« La Somme est touchée par le développement du myriophylle hétérophylle. Cette plante aquatique à croissance rapide impacte désormais une grande partie des voies navigables du territoire national. Elle prolifère en eau douce stagnante ou avec faible courant et développe des tiges de plus de 3 m de long poussant jusqu’à 30 à 40 cm hors de l’eau.
Sa densité gêne considérablement la navigation ainsi que la pratique des sports nautiques et de la pêche. Elle est également une menace pour la biodiversité et l’équilibre écologique.
Les moyens actuels de lutte contre cette espèce sont le faucardage consistant à couper mécaniquement la plante et le hersage permettant d’arracher la plante à partir d’une pelle hydraulique amphibie.
Depuis les premières campagnes de lutte contre cette espèce, près de 184 ha ont ainsi été traités par le Conseil départemental, pour un montant total de près de 1,5 M€. »

Depuis le lundi 9 août 2021, le Département a lancé une expérimentation utilisant un
colorant biologique de teinte bleue utilisé en agroalimentaire. Ce produit, commercialisé par la société T.A.S.O est appelé «bleu marine».

Extrait du communiqué de presse publié le 04 août 2021. Pour le consulter, cliquez >>ici<<.